Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Animal Libre

Manifestation à Samatan le 24 novembre 2013

25 Novembre 2013 , Rédigé par Animal Libre Publié dans #Actions

L'élevage et le meurtre des animaux pour les manger est déjà, en soi, une abomination mais il est possible, pour certains humains, de faire toujours pire.

En effet, quelles raisons obscures peuvent pousser des gens à forcer des palmipèdes à ingurgiter, pendant plusieurs semaines, de grandes quantités de maïs pour ensuite dévorer leurs foies devenus malades ? Comment cette pratique peut-elle être aujourd'hui une source de profit reconnue et autorisée en France alors que de nombreux pays l'ont déjà abolie ? Comment cette horreur ne pose pas plus de problème de conscience à ceux qui la commettent?

Pour éveiller les consciences et tenter de répondre à ces interrogations nous étions une cinquantaine de militants à avoir répondu à l'appel du Collectif Antispeciste SMT511 pour nous rendre au centre, autoproclamé national, de la cruauté : la ville de Samatan.

Les plus grands profiteurs de la souffrance des oies et canards s'étaient donnés rendez-vous en face de notre manifestation. Allions nous enfin pouvoir obtenir une réponse des tortionnaires eux-mêmes?

Il n'en fût rien. En fait, ils furent totalement incapables de s'exprimer autrement que par d’étranges borborygmes et de nombreux propos racistes et sexistes. Un orchestre de foire était là, qui jouait au milieu d'eux, afin sans doute de tenter de dissimuler leur triste inaptitude à aligner deux mots sensés.

Nous n'avons, pas plus que les nombreux médias présents, pu apercevoir la moindre lueur de compassion dans leurs yeux mais cela n'a pas d'importance puisque nous allons faire évoluer la société. La fin de ces pratiques d'un autre âge est proche et le sera malgré eux. Nous les aurons au moins prévenus.

 

Ce même dimanche, d'autres militants étaient à Rion-des-Landes pour tenter d’empêcher un massacre de taureaux, et d'autres encore ont réussi à faire annuler celui de Lunel.

Si nous arrivons aujourd'hui à attaquer les tortionnaires sur plusieurs fronts en même temps, c'est que notre mouvement est fort et gagne encore en ampleur, les barbares et les médias ne nous ignorent plus. L'image de doux rêveurs que l'on nous donnait est bien révolue.

Notre combat ne cessera que lorsque nous aurons aboli toutes les formes d'oppression.

 

Rejoignez le mouvement !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article