Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Animal Libre

Manifestation contre le gavage à Samatan (Gers) le 26 novembre 2012

26 Novembre 2012 , Rédigé par Animal Libre Publié dans #Actions

 

La manifestation à été organisée par le collectif antispeciste SMT511.

 

Le village de Samatan a accueilli le « foie gras dans son palais », une fête qui a pour thème principal la torture et le meurtre.

Les plus fameux tortionnaires d'oies et de canards de la région étaient présents.

 

 

Samatan2.jpg

Nous étions 70 à contester cette horreur.

 

 

Ce commerce macabre reçoit les meilleurs soutiens financiers et logistiques de l'état.

Alors que nous manifestions pacifiquement nous avons été sommés de nous tenir à (trop grande) distance de cette fête morbide.

 

Samatan1.jpg

 

Nous avons quand même pu, pendant 2 heures, nous faire entendre et aussi montrer que nous ne lâcherons rien devant la barbarie sous toutes ses formes.

 

La France est le pire pays pour les animaux qu'ils soient libres ou non. Pour eux, ici, l'enfer c'est tous les jours un peu plus.

 

Nous pouvons inverser les rapports de forces.

Ne laissons pas les criminels au pouvoir.

Venez nous rejoindre dans la lutte.

 

Bravo aux organisateurs et à tous les militants.

 

Liens presse : La Dépêche. France 3

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

guerin 27/11/2012 12:53


tout à fait d'accord avec le contenu du texte ,oui la France est un pays où on fait encore souffrir les animaux .  nous sommes restés barbares dans ce pays !attachés aux pratiques
traditionnelles cruelles


il y avait beaucoup de jeunes à cette manif ,c'est rassurant .peut-être que les mentalités évoluent vers un mieux ?

Animal Libre 28/11/2012 19:23



 


Oui, je crois que les mentalités évoluent et j'ai bon espoir que le coté éthique qui est, à mon avis, la cause du retard de la France vers la libération animale, est en train de surpasser, en
France donc, les aspects environnementaux, de santé publique et autres effets de mode qui ont permis l'essor du végétalisme dans les pays anglo-saxons.